Photos de certains membres de la Cie, et de leurs œuvres :

 

Photos par Cynthia Ruiz et Elodie Grandhomme, peintures par Miriam Benatia et Adeline Lacroix, graffs  par Leïla-Amel Drider, montage d'images par Nicolas Turquet de Beauregard, peintures de Sandrine Humbert.

En-dessous Pauline Nancy, Adeline Lacroix, Sandrine Gille, Maëlle Maillard, Miriam Benatia, Marie Bertaina, Alexandre Klein, Valentin Mérou, Nicolas Turquet de Beauregard, Sandrine Humbert, Catherine Maréchal, Cynthia Ruiz, Leïla-Amel Drider.

 

 

Vidéos : musique et danse :

Valentin Mérou, Maëlle Maillard, Marie Rabatel, Marie Bertaina, Magali Pignard

 

 

Texte d'Alexandre Klein sur la différence :

 

 " Contrairement à toutes croyances,

A l'encontre des possibles apparences,

Nous ne sommes pas déficients,

Mais simplement différents...

 

Comme pour tout être humain vivant,

Nous méritons d'être respectés,

Nous avons le droit à notre dignité,

Et cela dès le premier instant...

 

Nos raisonnement peuvent paraître particuliers,

Nos pensées avoir une certaine originalité,

Notre fonctionnement présenter des étrangetés,

Pour autant nous méritons de l'intérêt

 

Nous ne sommes pas du tout insensibles,

Nous n'aimons vraiment pas paraître invisibles,

Car nous savons ce que sont les sentiments,

Que ce soit la joie, la tristesse ou l'attachement...

 

Embarqués dans des jeux de rôles et de simulation,

Avec souvent des grands besoins de déductions,

Il nous arrive assez régulièrement en somme,

Que nous ne sachions plus vraiment qui nous sommes

 

Des chutes vertigineuses de la confiance en soi,

Un sentiment de ne servir à rien,

Une estime de nous-mêmes parfois aux abois,

C'est ce qui fait notre quotidien

 

Il arrive souvent que des personnes nous blessent,

Par leurs regards, leurs mots, leur manque de délicatesse,

Nous ne comprenons certes pas toujours les codes sociaux,

Mais nous ne sommes guère aidés par les gens dits normaux

 

Nous sommes des individus intéressants,

Avec des défauts bien sûr mais aussi des qualités,

Que nous ne demandons qu'à pouvoir démontrer,

A tous ceux capables de se montrer conciliants

 

En vérité, la seule chose que nous voulons,

C'est un peu de compréhension,

Pour nous faciliter notre insertion,

Voila bien tout ce que nous désirons

 

Si cet espoir s'avérait réalisable,

Il rendrait notre vie bien plus agréable,

Nous faisant enfin apprécier notre propre présence,

Par delà nos différences..."